Contribution à la connaissance de notre guerre de libération du Moudjahid Abdel-Alim Medjaoui médecin et maquisard.

En octobre 2017 Abdelalim MEDJAOUI a raconté ses chemins vers les maquis. Le Collectif novembre vous invite à découvrir ou redécouvrir cette importante contribution.

Conférence de Abdelalim MEDJAOUI suivie de sa biographie. .

Abdelalim  MEDJAOUI : Moudjahid, du Service de Santé de la zone 1 (rive droite de  la Soummam-Wilaya 3) qu’il a rejoint en cet août 1956 (sans apprendre que s’y tenait alors le fameux « congrès » éponyme de la rivière). Avait interrompu ses études de médecine commencées en 1954. Arrêté fin février 1957, condamné à 5 ans de prison, rejoint, à sa libération en septembre 1961, l’étranger où il reprend ses études médicales. Militant de l’UGEMA  et du FLN, s’oppose à la caporalisation de sa section UGEMA par la Fédération FLN de France, en réalité par un GPRA autoritariste, en ces moments de luttes complexes à la direction du FLN. À l’indépendance, rejoint l’UNEA – qui avait rompu, en partie, le lien autoritaire que le FLN imposait à l’organisation –, puis le PCA-PAGS, qui animait cette lutte « émancipatrice »… collaborateur à Sawt ech-chaab » – organe du PAGS clandestin –, puis à Alger Républicain après sa reparution suite à la « libéralisation », de l’après octobre 1988 (acmé de la crise du pouvoir). Élu au Comité central au 1er congrès légal du PAGS en 1998. En démissionne après la crise qui a fait éclater ce parti sans rejoindre aucun de ces « éclats », pour renouer avec ses convictions novembristes. Prend alors sa retraite politique et professionnelle. A écrit, depuis, divers articles politiques et deux livres-témoignages : en 2000, Ce Pays est le nôtre, sur sa vie sous la colonisation et sa participation à la Guerre de libération nationale, et en 2007, Le Géant aux yeux bleus, sur son expérience militante après l’indépendance, jusqu’à la démission du Président Zeroual…, tous deux édités par Casbah Éd. Prépare – avec la collaboration de sa femme, Mme Baya REDJIMI, la publication d’une troisième somme : L’Histoire de l’Algérie racontée à ma fille

Sigles :

UGEMA : Union générale des Etudiants musulmans algériens

UNEA : Union nationale des Etudiants algériens

FLN : Front de libération nationale

PCA : Parti communiste algérien

PAGS : Parti de l’avant-garde socialiste

GPRA : Gouvernement provisoire de la République algérienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *