Macron 2.0 : la pilule est finalement bien passée !… 

Macron 2.0 : la pilule est finalement bien passée !… 



Macron à 58 % avec une abstention à 28 %… Même si le « vote barrage républicain » des neuneus gauchisants victimes de la politique/spectacle et des manipulations du lobby politico-mass-médiatique s’érode, cette caste de nuisibles conserve encore manifestement une force de frappe morale et idéologique suffisamment importante pour que ses mystifications demeurent encore dominantes… Le néo-fasciste Macron ne devra modérer ses pulsions sociopathes que jusqu’aux législatives pour tenter d’arracher une majorité parlementaire et éviter d’avoir à gouverner via le 49/3. Ensuite, il pourra se lâcher, et ce sera « open bar »… Chose essentielle à noter, les départements dont la population était à la pointe de la lutte contre le fascisme vaccinal (Antilles) ont sans surprise fait massivement barrage à la réélection de Psychopathe Ier. Marine Le Pen frôle ainsi 61 % des votes exprimés en Martinique et en Guyane, et même près de 70 % en Guadeloupe.
Comme nous le pressentions hélas au lendemain du 1er tour, la majorité du peuple de France reste encore sous la coupe des relais politico-médiatiques de l’ordre esclavagiste bourgeois étroitement inféodé au Capital financier atlantiste. Les Lumières ont sans aucun doute cédé la place aux ténèbres. Nous remarquerons donc, à l’instar de Karl Marx il y a plus d’un siècle et demi, que décidemment
« En France, l’absence de base théorique et de bon sens politique se fait généralement sentir ».
Reste donc maintenant aux résistants qui se sont levés contre le néo-fascisme « normal » à poursuivre le combat dans des conditions qui promettent, sous bien des aspects, d’être fort peu idylliques… Notre camarade Gérard Luçon résume la situation actuelle et à venir par l’expression suivante : « le suicide d’un peuple ». Et d’ajouter que « d’ici cet été, nous allons avoir pénuries alimentaires, restrictions en tous genres, faillites, Ausweis et vaccin obligatoires ». Au plus tard d’ici l’automne 2022, les peuples lobotomisés d’Occident verront le retour de la plandémie Covid au 1er plan (et éventuellement du fascisme vaccinal) pour accompagner la poursuite dans un cadre optimal du Grand Reset, le toute agrémenté d’une sauce moralisatrice carbocentriste : la « sobriété heureuse » (du peuple), afin de mieux faire passer la pilule de son grand déclassement… Sans oublier les multiples conséquences (locales comme mondiales) des événements actuels en Ukraine, qui promettent des perturbations économiques majeures (sanctions-énergie-inflation) qui pourraient aller jusqu’à une pénurie alimentaire mondiale et en particulier l’entrée de nombreux pays dépourvus d’autonomie alimentaire dans une ère de turbulences et d’instabilité économique, sociale et politique majeure… Les analystes de Bank of America annoncent déjà « que la très forte hausse des prix des denrées alimentaires va se prolonger aux Etats-Unis » avec une inflation de 9 % sur les produits alimentaires d’ici à la fin 2022. L’économie et les monnaies de singe de l’Occident sont désormais sur le point de « s’effondrer », selon les économistes bourgeois les plus lucides, qui ne se verraient eux-mêmes pas en mesure de redresser la barre tant la situation leur semble insoutenable, ce qui est effectivement la cas dans le cadre historique borné offert par le mode de production bourgeois…
A l’autre pôle de la planète, la conscience du grand chambardement global en cours est désormais très claire et pousse chacun à dévoiler son jeu : le ministre russe des Affaires étrangères déclare ainsi publiquement que le but fondamental de « l’intervention russe en Ukraine vise à mettre fin à l’hégémonie américaine ». A Pékin, ce but stratégique est lui aussi évident, et la cible est désormais très clairement pointée par la presse officielle qui mène une campagne médiatique énergique. Celle-ci culmine désormais avec la volonté de « démasquer la superpuissance » américaine en arrachant les masques qui cachent ses sept sombres visages
Vincent Gouysse, le 24/04/2022, pour www.marxisme.fr

Entre Harry Potter et Game of Thrones… Quand les icônes du folklore cinématographique anglo-saxon se retournent contre leur créateur ! A la une du Global Times, la vision chinoise officielle bien sombre (quoique indéniablement réaliste) du bloc colonial atlantiste : signe du crépuscule de sa domination mondiale et de la phase finale d’émergence du Nouvel ordre mondial sous leadership sino-russe… Une peinture de la face sombre de l’Occident condensée en vidéo. (VOST en anglais)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *